Je ne connaissais pas Henri Salvador, jusqu'à ce que j'écoute la chanson "Jardin d'Hiver". J'avais entendu ses chansons, mais je ne pouvais pas leur attribuer un nom d'artiste. A l'époque, subjuguée par les paroles et le rythme, j'avais acheté, ou on m'avait offert, je ne me souviens plus, le CD "Chambre avec Vue".

Je l'écoute de temps en temps dans la voiture.  Je le trouve passe-partout, à la fois entraînant et mélancolique.

Dans la boîte à gants, j'ai une pochette à CD avec une vingtaine de ces reliques de mon adolescence : Whitney Houston, Titanic, Gloria Estefan, Tryo, Eminem, Piaf... C'est le seul endroit où il est encore possible de s'en servir. Non, je ne suis pas honnête, il me reste aussi un poste cabossé reçu pour une communion. Quel était le rapport entre la religion et le poste? Aucune idée. Cela fait partie des cadeaux mystère, comme cet étrange réveil-Harley Davidson. Une grosse moto en plastique "Made in China" qui me réveillait au son du démarrage du moteur. Il n'est pas resté plus de quinze jours sur ma table de chevet. Cependant, il m'a fallu des années pour m'en séparer. J'ai d'abord dû me débarrasser de la culpabilité. Peut-on donner ou jeter un cadeau de communion?

La réponse est oui. J'aurais même dû le faire plus tôt.

En attendant, c'est cette chanson "Jardin d'hiver" qui s'invite dans ma tête et quand elle est là, toutes les pensées moroses sont en pause. Alors je la chante, je le fredonne, je la murmure, je la laisse tourner et retourner sans fin, comme un disque rayé qui reprendrait toujours au même couplet.

J'ai fini par l'enregistrer avec une enceinte que j'avais achetée l'année dernière. Il paraît qu'elle est conçue pour des conférences ou des séances de fitness. Moi, je voulais juste permettre aux enfants de préparer un spectacle, "pour de vrai" et pas comme quand, à leur âge, je me produisais avec un micro en papier d'aluminium et que les rires et les conversations des adultes couvraient mes piètres répliques. Cet événement paraît innocent, mais répété, il m'a profondément meurtri.

Je vous passe les détails de l'enregistrement, à quatre pattes sur le tapis du salon à essayer de gérer la clef USB, la connexion Bluetooth reliant la tablette au micro... un véritable imbroglio et je vous souhaite une belle écoute.

Jardin d'hiver - Henri Salvador

Retour à l'accueil